inventaire faune et flore

Deutsch

Suivi des espèces végétales

Dès qu’elles apparaissent, nous essayons d’identifier les plantes qui fleurissent dans notre prairie.

  • à l’aide d’une flore de terrain : prendre la plante en photo et chercher sur place son nom dans le livre (il faut pouvoir vérifier tous les critères).
  • à l’aide de l’application PlantNet : dans l’appli, prendre une photo puis la soumettre à la base de données de PlantNet (nécessité d’avoir une connexion Internet / voir une démo)

Suivi des espèces animales

Dès que possible, nous essayons d’identifier les animaux présents sur la prairie.

  • à partir de photographie, puis de recherche dans un guide naturaliste ;
  • par capture, puis recherche dans un guide, puis libération de l’animal.
  • des protocoles particuliers seront également testés, comme le Suivi Photographique des Insectes POLlinisateurs (= SPIPOLL)

Espèces végétales rencontrées

Passer la souris sur chaque image pour connaître son nom scientifique, sa famille, sa période de floraison au Lycée Français de Vienne (Autriche).

Primevère acaule Primula officinalis (Primulacées) mars&avril 2017

Gagée jaune Gagea lutea (Liliacée) mars 2017
Violette odorante Viola odorata (Violacées) mars 2017
Ficaire Ficaria verna (Renonculacées) mars & avril 2017
Pâquerette Bellis perennis (Astéracées) avril 2017
Gléchome Glechoma hederacea (Lamiacées) avril 2017
Pissenlit Taraxacum officinale (Astéracées) avril 2017
Alliaire officinale Alliaria officinale (Brassicacées) avril 2017
Dame d’onze heure Ornithogallum umbellatum (Liliacées) avril 2017-2018
Pariétaire Parietaria judaica (Urticacées) avril 2017-18
Lamier pourpre Lamium purpureum (Lamiacées) avril 2017
Ail des ours Allium ursinum (Amaryllidacées) mai 2017
Carotte sauvage Daucus carotta (Apiacées) mai 2017
Colza Sinapis arvensis (Brassicacées) mai 2017
Iris faux-acore Iris pseudacorus (Iridacées) 2017-18
Campanule faux-raiponce Campanula rapunculoides (Campanulacées) juin 2017-18
Cirse commun Cirsium vulgare (Asteracées) juin 2017
Hysope commune Hyssopus officinalis (Lamiacées) juin 2018
Vergerette annuelle Erigeron annuus (Asteracées) juin 2018

Début juin 2017, il y a très peu de fleurs colorées qui se reproduisent, plutôt des Poacées (=Graminées) pollinisées par le vent. Cela est probablement dû aux tontes répétées des années antérieures, qui ont sélectionné les espèces supportant d’être tondues. Il faudra donc attendre les prochaines années pour voir s’installer des plantes fleurissant en juin.

Début juin 2018, la diversité des fleurs est plus élevée avec des Hysopes  et des Vergerettes.

Espèces animales rencontrées

Début juin 2017, le milieu est encore pauvre en biodiversité : il y a très peu de fleurs pollinisées par les insectes (essentiellement des Poacées pollinisées par le vent), donc très peu d’insectes butineurs. Les actions en direction des insectes sont donc reportées aux prochaines saisons.

Début juin 2018, quelques espèces remarquables sont contactées : des Grenouilles vertes Rana esculenta sont entendues chaque soir dans le bassin, une nichée de Mésanges charbonnières Parus major est entendu dans les arbres.

L’ensemble des étapes du projet est à retrouver sur cette page

Publicités