C. Micro-organismes et aliments

Production naturelle d’alcool

Connaissances

  • La production de pain (panification)
    • elle fait intervenir une levure (groupe des Champignons) appelée Saccharomyces cerevisiae
    • qui réalise la fermentation alcoolique = transformation d’un sucre (l’amidon contenu dans la farine) en énergie (utilisée par les levures) + alcool (sentir la pâte à pain qui lève) + CO2 (qui forme des bulles piégées dans la pâte)
    • cela permet d’obtenir un pain souple facile à manger
  • La production de vin (vinification) et de champagne
    • elle fait intervenir des levures (groupe des Champignons) et des bactéries (ensemencement naturel par les micro-organismes déjà présents sur les peaux de raisin)
    • qui réalisent la fermentation alcoolique = transformation d’un sucre (le fructose contenu dans le jus de raisin) en énergie (utilisée par les microorganismes) + alcool (le liquide devient alcoolisé jusqu’à 12-14%) + CO2 (qui forme des bulles ; si elles restent piégées dans la bouteille le vin est pétillant, si elles s’échappent du tonneau le vin est non-pétillant)
    • cela permet d’obtenir une boisson alcoolisée pétillante ou non ; la toxicité de l’alcool permet à la boisson de se conserver, mieux que l’eau (d’où son importance autrefois).
  • La production de produits laitiers dont le fromage
    • elle fait intervenir des bactéries du groupe Lactobacillus (ensemencement par des ferments lactiques)
    • qui réalisent la fermentation lactique = transformation d’un sucre (le lactose contenu dans le lait) en énergie (utilisée par les microorganismes) + acide lactique
    • cela permet d’obtenir un aliment complet (contenant des glucides, des lipides et des protides) ; la toxicité de l’acide lactique permet à l’aliment de se conserver, mieux que le lait qui tourne facilement (d’où son importance autrefois).

Compréhension

 

Application

Analyse, Évaluation, Synthèse

Publicités